Séminaire d’Initiation de Hauts Responsables au Principe de Leadership inclusif et partagé Coordination Nationale de Veille Stratégique et Citoyenne

breaking news

Séminaire d’Initiation de Hauts Responsables au Principe de Leadership inclusif et partagé

Séminaire d’Initiation de Hauts Responsables au Principe de Leadership inclusif et partagé

octobre 24th, 2016
MEDIAS
pr-abdoulaye-niang

source Abdoulaye Niang, Ph.D Directeur Exécutif du Centre Senè d’études stratégiques sur le Co-entrepreneuriat

http://fitness4foodies.com/ Malgré la Calamité nationale constatée dans l’esprit de l’Article 16 de la Constitution du Mali et la Crise Sociale globale et Sécuritaire reconnue suivant le Chapitre VII de la Charte des Nations Unies relatif à l’Action en Cas de Menace contre la Paix, de rupture de paix et d’acte d’agression, l’action gouvernementale n’aurait pas évoluée suivant la Loi 04-051 du 23 Novembre 2004 portant Organisation Générale de la Défense Nationale imposant un Système de Défense Stratégique des Nations suivant le Principe de Leadership inclusif et partagé. L’action gouvernementale à compter du 1er juillet 2013 serait centrée sur l’Action dans l’esprit de l’Article 6 de ladite Loi, établie dans le Plan annuel de Défense Stratégique des Nations (PDS des Nations), 2013-2014 et périodes suivantes.
Le PDS des Nations serait articulé dans l’esprit de l’Article 1 stipulant que la Défense Nationale a pour sujet d’assurer, en tout temps et en toutes circonstances, la sécurité et l’intégrité du territoire, ainsi que la vie des populations contre toute forme d’agression et qui intéresse de façon permanente les principaux domaines d’activité de la Nation et revêt des aspects militaires et non-militaires. Suivant l’Article 7 de ladite Loi, l’action gouvernementale porterait sur des mesures nécessaires pour atteindre les objectifs de Défense Nationale dans l’esprit de l’Article 2 de ladite Loi par la Mobilisation générale définies notamment à l’Article 4 afin de mettre en œuvre l’ensemble des mesures de défense préalablement préparées suivant le Plan de Défense Stratégique des Nations (PDS des Nations) et décidées par décrets pris en Conseil des Ministres.
Suivant l’Article 6 de ladite Loi, ces décrets ont pour effet, dans le cadre des lois existantes, la mise en vigueur immédiate des dispositions qu’il appartient au Gouvernement de préparer et d’adapter à tout moment aux nécessités de la défense. Ils ouvrent dans tous les cas, au profit du Gouvernement :
1. Le droit de requérir les personnes, les biens et les services ; 2. Le droit de soumettre à contrôle et à répartition les ressources en énergie, en matières premières, produits industriels et produits nécessaires au ravitaillement et, à cet effet d’imposer aux personnes physiques ou morales, en leurs biens, les sujétions indispensables aux besoins de défense.
Les sujétions indispensables aux besoins de défense seraient imposées aux citoyens résidents sur le territoire national (agents économiques nationaux et non-nationaux) en leur personne et leurs biens dans l’esprit de l’Article 70 de la Constitution et suivant l’Article 24 de la Constitution disposant que tout citoyen, toute personne habitant le territoire malien a le devoir de respecter en toute circonstance la Constitution. Suivant l’Article 22 de la Constitution disposant que la défense de la patrie est un devoir pour tout citoyen, la CNVSC interpelle tout citoyen à œuvrer pour la sortie du mode de « pilotage automatique » de l’action gouvernementale et l’ingénierie internationale afin d’amorcer le processus du Relèvement durable de l’État en capacité de réponse à la demande du citoyen en 3R dans une région Afrique, future région de croissance économique globale et de région de croissance démographique globale.
Suivant la Vision de globalisation de co-entrepreneuriat à Prospérité partagée, le respect et la défense de la Norme 4S Co-entreprise économique conditionnerait la participation au capital d’investissement selon des sujétions imposées par la Défense Nationale à des Règles de Rétention de Richesse.

follow Les Règles appliquées à chaque Branche d’une future Co-entreprise économique des Nations Unies pour l’Afrique dans l’esprit du Chapitre VII et du Chapitre IX modifiés4 de la Charte des Nations Unies et le Pacte international relatif aux droits civique et politique ainsi qu’aux droits économiques, sociaux et culturels seraient de :
1. 5% pour les résidents et ressortissants des Communautés de Localités formant une Commune rurale soumise au Standard (S2) de Seuil  de Sécurité économique et sociale en Cas de Mouvement de globalisation de co-entrepreneuriat, caractérisé par le Mouvement du capital d’investissement, des industries, des gestionnaires, des ouvriers qualifiés pour le développement davantage de sa capacité de création de croissance économique globale. La participation de 5%, une indemnisation indexée au Standard S2, serait dans l’esprit de l’Article 13 de la Constitution du Mali et de l’Article 43 de l’Ordonnance portant Code Domanial et Foncier du Mali ; 2. 40% pour les agents économiques (ménages, entreprises et administration publique) ressortissants nationaux résidents ou dans la diaspora ; 3. 15% pour les agents économiques (ménages, entreprises et administration publique) des Nations africaines ; 4. 40% pour les agents économiques (ménages, entreprises et administration publique) des Nations autres qu’africaines.
Suivant la Vision de globalisation de co-entreprenariat des sujétions imposées par la Défense Nationale pour assurer la Stabilité, la Paix et la Sécurité seraient relatives à des Règles de Mobilisation de Ressources Sécuritaires selon la Norme 4S Co-entreprise sécuritaire appliquée à la formation et le développement de la Co-entreprise sécuritaire des Nations Unies pour l’Afrique dont le siège dans la Communauté de Localités :
1. 60% par des Nations autres qu’africaines ;

2. 40% par des Nations africaines.

arcoxia 20mg 40mg Télécharger la Suite Aide Mémoire du Séminaire 22 Octobre 2016

2 Comments

  1. Hamady Ba says:

    Très intéressant ce site.
    J’ai eu la chance de rencontrer Le Professeur Niang a Washington lors d’une de ses mission. Ses idées, sa conception et son patriotisme et surtout son sens original quant aux solutions propres a notre sortie de crise m’ont marqués.
    Best Regards

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *